Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Nous

  • : L'Inde autrement
  • L'Inde autrement
  • : La vie au jour le jour en Inde, les voyages de connaissance de soi que nous proposons dans ce pays si différent de la France, toutes les réflexions qui nous viennent dans nos différentes expériences en comparaison avec ce que nous vivons en France.
  • Contact

Recherche

10 mars 2010 3 10 /03 /mars /2010 18:08


Udaipur lac Pichola

Ô miracle,  Alléluia,  Hourra,  Mazel tov !

on a enfin découvert en Inde une ville que nous pouvons recommander : Udaipur.

udaipur notre hôtel

 

C'est magique, beau et tranquille. Bon d'accord tout est fait pour les touristes mais ça n'empêche.

Nous avons passé 5 jours de repos la semaine dernière dans cette magnifique cité à l'architecture préservée.
Faut dire que le maharana se donne du mal pour entretenir son ex-ville dans sa splendeur passée du moins autour des lacs parce que ailleurs, c'est comme partout, tout est détruit et tout le monde semble n'en avoir rien à foutre.
Mais au bord des lacs donc, et sur à peu près 300 m autour, c'est à peu près paisible (la nuit aucun bruit sauf les grillons et les crapauds) et un peu propre (ils balayent les rues tous les jours) et un effort est fait pour tenter de préserver l'architecture rajasthanaise.

udaipur-marche.jpg

Notre plan est de faire une course-poursuite dans et autour de la ville, d'apprendre à Jeanine à poursuivre et ensuite à créer une course pour s'amuser et amuser les autres... Pour ça il faut connaître les lieux.
On a commencé par des repérages en ville, avec des plans, la boussole est devenue une amie !
À cheval Jeanine a commencé à découvrir la campagne, maintenant on passe un cran au-dessus :
la découverte de la montagne...

Puis nous sommes allés acheter un sari pour le mariage de Pritam le 7 à Jaipur.

udaipur sari 2udaipur sari 1

udaipur sari 3udaipur sari 4

Nous visitons un gîte (24°33'37.30" N / 73°39'17.70" E) bien connu comme base de départ pour les rando. Pierce, le proprio, est d'origine britannique. C'est marrant parce que nous avons vraiment eu l'impression d'être à l'époque des colonies. Pierce est super convivial et le soir, nous nous installons autour d'un verre de whisky pour nous lamenter sur l'Inde détruite et polluée par la population qui se montre irresponsable et sur les indiens qui font de bien piètres employés et des associés peu fiables parce que trop égocentriques. Nous en profitons pour lui demander comment il recrute ses employés. La réponse est simple et correspond à ce que nous pensions … : "J'emploie que des népalais".
Si des indiens nous lisent, à bon entendeur...

À côté de ça, il milite activement pour une association d'orphelins et publie des livres remplis de magnifiques photos de la région et des gens et c'est cela qui rappellent les coloniaux et font tout le charme du personnage : cette dichotomie entre la lucidité d'un jugement issu d'une longue fréquentation allant de paire avec le ras le bol des locaux qui ne comprennent pas, ne changent pas, ne se responsabilisent pas et en même temps l'humanisme à leur porter secours pour les sauver de la pauvreté, de l'ignorance, de l'acculturation.

En tout cas, le lieu se prête parfaitement à être une base de départ.

Le lendemain, et pour se mettre en train, Jeannine et moi (Alain) nous intégrons dans une randonnée avec un guide et deux autres femmes. Des australiennes qui ont réservé depuis quelques jours...

... (la suite dans "Perdus dans la montagne") ...

Partager cet article

Repost 0
Published by sylveno.over-blog.com - dans voyage
commenter cet article

commentaires