Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Nous

  • : L'Inde autrement
  • L'Inde autrement
  • : La vie au jour le jour en Inde, les voyages de connaissance de soi que nous proposons dans ce pays si différent de la France, toutes les réflexions qui nous viennent dans nos différentes expériences en comparaison avec ce que nous vivons en France.
  • Contact

Recherche

7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 11:19

 Notre imaginaire associe "désert-chameau-dune de sable" comme en Arabie Saoudite.
Ici nous sommes aussi dans le désert. Très peu de dunes mais le sable est partout. Le dromadaire aussi.

arrivée
Il fait partie du paysage du Rajasthan. Tellement intégré qu'on ne s'étonne pas quand on les voit, tellement pittoresque qu'on passerait des heures à l'observer. Jagatpura, où se construit notre boulangerie, est l'endroit idéal pour croiser des camelus dromedarius, ces chameaux qui n'ont qu'une bosse. C'est la proche banlieue de Jaipur où se sont installés les détaillants de toutes ces magnifiques pierres de la région : marbre, kota, karoli... S'ajoutent aussi les revendeurs de fer, watertanks, ciment... bref de tout ce qu'il faut pour construire. Et tout cela doit être livré... en chameau !
En route pour le chantier, nous nous arrêtons, comme tous les jours, pour prendre un jus de cannes à sucre et un chameau est justement là à attendre son chargement.
— Regarde Enoch, il a un pompom rouge sur le nez celui-là !

fleur sur le nez 

— Ah ouais, ça souligne bien l'air hautain qu'elles ont ces bestioles.
— Faut dire qu'à cette hauteur, tu peux que regarder le monde de haut. Ça fait quoi ? Plus de deux mètres, deux mètres cinquante ?
— Bon, j'y vais, je dois y être pour réceptionner le ciment et le fer à béton.

À tout à l'heure Chaton.
Je continue à siroter tranquillement mon jus et je me surprends à penser tout haut :
— Dire que certains croyaient le suplanter par les tracteurs...
— "Ils" ont essayé ! Mais plus économique et mieux adapté que moi à ce désert y'a pas !
— Ben, tu parles toi ?
— En cachette oui, et aux gentils seulement. J'suis comme Gaspode le chien du Disque-monde ! Si trop de gens savaient qu'on parle on risquerait des bricoles... Ils se sont rendus compte que la mécanisation c'est pas ça dans un endroit aussi difficile. Par contre, tout en moi est fait pour y vivre !


narines de dromadaireSoleil qui tape, fourrage bas de gamme, sable qui vole, parfois pas d'eau pendant des jours... je supporte tout. Et quand "c'est Byzance" j'en profite en un temps record : pour l'eau par exemple je tiens facile pendant un mois et quand j'en trouve je m'en enfile 135 litres en 3 minutes ! Je suis le seul à savoir faire ça sans me faire éclater les globules rouges ! La nourriture, pareil, si y'en a pas pendant un mois, no problemo...
— Ah oui, je sais c'est ta bosse pleine de réserves de graisse !
— La graisse ? Si tu crois que les humains ou n'importe quel animal avec des kilo en trop survivent dans le désert ! Tu rêves ! Cette bosse est en effet une réserve de graisse mais je peux la transformer en eau, là aussi je suis unique dans le genre. De plus, stocker toute ma graisse en un seul endroit fait que je suis maigre ailleurs. Et là se produit un phénomène complexe métabolisme/température qui me propulse au rang de la plus économique des créatures ! Le tracteur peut aller se rhabiller !
— J'ai lu sur Wiki que tu pouvais vivre jusque 40 ans.

dents de dromadaire




— Oui bon , ça c'est assez théorique en fait parce qu'avec tout le sable abrasif sur ce que je mange, mes dents s'usent bien vite et après, sans dents... Mais, j'ai pas mal de potes qui ont quand même tenu jusqu'à 25 ans.










sternum de dromadaire
— Et c'est quoi ce truc bizarre sur ton sternum ? on dirait une 5e patte atrophiée ?
 — Quand je te dis que tout est prévu pour le désert : je suis rembourré aux endroits qui touchent le sol quand je m'allonge. Tu sais, ce truc que font tous les ruminants : je me mets en position baraquée (ça n'veut pas dire que je suis costaud même si je le suis !). Touche, c'est en même temps corné et moelleux. Avec ça, je peux me reposer aussi bien sur les pierres coupantes que le sable brûlant.

poignets de dromadaire

   


genoux de dromadaire
















— On aura besoin du lait pour faire la pâte des croissants, on pourrait prendre du lait de chamelle ?
— Ben oui, mes femelles font de 12 à 18 litres par jour et les patronnes sont autorisées à en prélever 8, je dis les patronnes et elles seulement parce que mes chamelles décident quand et à qui elles donnent leur lait, pas comme les vaches qui stockent tout dans leur pis... Au niveau richesse en fer, en vitames et j'en passe, c'est bien mieux que le lait de vache. Mais c'est pas comme en Afrique, le gouvernement indien n'a pas autorisé l'exploitation commerciale de ce lait. Tu comprends, le cartel des vaches sacrées... l'industrie laitière bovine et patin couffin... Mais les nomades font des démarches, alors peut-être qu'un jour... Perso je m'en fiche mais pour les patrons c'est dur... Il y a beaucoup de Raika qui se sont reconvertis dans les chèvres...

chamelon d'une semaine
— Beaucoup de quoi ?
— Les Raika, c'est le nom de famille des patrons. Ils se plaisent à dire que Shiva les a créés exprès pour s'occuper de nous ! Bah, si ça leur fait plaisir... On les aime bien, on est comme qui dirait commensaux... Ils s'amusent à nous tondre de façon originale, parfois nos corps deviennent de vraies oeuvres d'art !

fesse de chameau décorée



Mais on peut vivre sans eux, la preuve en Australie, quand "ils" n'ont plus voulu de nous, on a repris la vie sauvage sans souci, marronage qu'ils disent. En 12 ans on avait doublé la population, on est environ 500 000 actuellement.

voméro-nasal
— Je n'vous ai pas vus beaucoup montés par des hommes.
— Non, pas en Inde, j'ai quelques copains qui font des safaris dans des zones à touristes comme Jaisalmer ou Shekhawati, mais c'est des petites balades toujours les mêmes, pas super-super intéressant !
— Tout à l'heure, à C-scheme, au feu vert, un chamelier a lancé son dromadaire au trot, c'était beau à voir ! Le cou a d'abord fait un mouvement souple pour lancer la masse et d'un coup tout l'attelage est parti à fond !
— T'as remarqué que j'ai une façon particulière de poser les pattes. C'est comme l'ours, à ce qu'on m'a dit mais j'en ai jamais vu... Ça s'appelle l'amble...

le chameau marche à l'ambleJe peux aller vite sans fatigue : 65 km/h en pointes et 45 en fond, pas mal hein ? À comparer au cheval avec ces 25-30. D'ailleurs mon nom lui-même veut dire "coureur" en grec.

pieds de dromadaire
















— J'ai lu sur internet qu'en France d'où je viens, il y a eu cette année pour la première fois une course de dromadaires sur un hippodrome de la Vienne ! Je ne l'ai pas vu j'étais ici en avril. Par contre en novembre dernier je suis allée à la foire de Pushkar. Je n'avais jamais vu autant de dromadaires de ma vie !

à-perte-de-vue

pushkar novembre 2010
 
bijoux







harnachement pour camélidés






bâtons pour chameliers









Et des boutiques partout avec des articles pour vous décorer, c'était super beau... J'ai acheté des chaussu...
chaussures en cuir de chameaux
— Oui ben ça va ! Excuse mais je préfère pas en parler... Enfin bon, soyons réaliste, "certains humains"... aiment bien notre viande très maigre, pour les patrons c'est des protéines... Non, je préfère parler d'autre chose... Tiens, cette assoc' qui fabrique du papier avec notre crottin et ces tapis tissés avec nos poils, pas besoin d'être mort pour être rentable !

crottes de dromadaires












D'ailleurs assez discuté, voilà mon conducteur. T'as remarqué que les patrons se mettent à gauche pour conduire, comme dans ton pays !
chamelier


Allez, faut que j'aille livrer ce fer à
Shiv nagar 3 plot 50.
— Hé, c'est chez nous que tu vas ! C'est toi qu'Enoch attend, je te suis.

transport


Partager cet article

Repost 0
Published by sylveno - dans voyage
commenter cet article

commentaires

morgane 20/06/2010 11:46



Mais faites un essai pour  le crotin utilisé comme engrais. Génial vrament surtout pour les patates. Et si justement ce crotin avait des vertus spéciales qui permettraient de fertiliser le
désert (s'il y pleuvait un peu plus ? ). Ici c'est le contraire. Fait si mauvais que mes salades ne grandissent pas  et que j'ai attrapé la crève à Revel, hier après-midi.Alors je suis sur
l'ordi, et je pense à ceux qui sont en Inde !!!



morgane 18/06/2010 16:00



A propos des chameaux, essayez d'utiliser son crotin pour le jardinage. C'est absolument inodore, ça se réduit en poudre très vite, ça se mélange onc impeccablement à la terre, et ça engraisse
bien ieux qu le fumier de chèvre, de cheval ou de vache, j'ai essayé les quatre, et en fumier, moi qui en ai charrié qulques brouettes dans ma vie, je suis pro!!!


En toutcas je l'ao adoré cet article sur le chameau. Mais j'ai une question. Vous savez comment on les dresse, tout petits ?  On a essayé sur une petite dromadaire de 6 mois, comme avec un
cheval, le résultat a été nul. Alors je vousdrais bien connaître la méthode indienne !



sylveno 19/06/2010 07:47



à suivre, si j'arrive à me faire comprendre en marwari...



Daughter 08/06/2010 23:03



L'a l'air sympa celui que t'as rencontré ! J'aurais pas cru ! Ils ont l'air tellement tête à claques ces chameaux ! lol



sylveno 11/06/2010 10:13



Le chameau est patient, intelligent, a une grande mémoire, mais est aussi grognon et obstiné. Il peut nourrir un sentiment de haine envers un autre chameau ou une personne et ne pas
l'extérioriser de suite, bref garder rancune...
Un chamelier un jour, sentant venir une réaction bizarre de sa monture, lui a donné sa veste. Le chameau l'a piétinée, mordue et déchirée, bref le même effet que la peluche chien-exutoire quand
vous êtiez petits ! Après, le chameau est redevenu docile.