Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Nous

  • : L'Inde autrement
  • L'Inde autrement
  • : La vie au jour le jour en Inde, les voyages de connaissance de soi que nous proposons dans ce pays si différent de la France, toutes les réflexions qui nous viennent dans nos différentes expériences en comparaison avec ce que nous vivons en France.
  • Contact

Recherche

19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 22:10

chiffres Inde :
le décès d'une fillette sur six est imputable à la négligence et à la      discrémination

51 % des garçons sont nourris au sein, contre seulement 30 % des filles.Népal BudhnathLa baisse de population féminine en Asie est une catastrophe économique et écologique mondiale très grave. Regardez les stat' elles sont faciles à trouver : en Inde c'est 15 % des enfants conçus qui sont tués, toutes des filles. Dit autrement, c'est 33 % des filles qui sont abattues. Dit encore autrement : il "manque" 15 % de femmes dans la population. C'est 50 millions de femmes en moins. Oui 50 millions d'hommes qui ne trouveront pas de partenaires sexuelles et encore moins de partenaires de vie !
Après les meurtres à la naissance, il y a ceux perpétré sur les femmes adultes, si leurs comportements déplaient à leur famille ou belle-famille, on les nomme "crimes d'honneur". Ils sont aussi appliqués aux hommes dans le cas de mésalliances de castes. Népal Durbar-patan

Aucun chiffre
officiel sur les crimes d'honneur mais une étude indépendante de 2010 parle de 900 meurtres commis chaque année pour seulement trois états du nord de l'Inde (Haryana, Punjab, Uttar Pradesh).

Souhaitons que ces jeunes népalais soient de même caste et ne finissent pas lapidés pour l'honneur !

Amnesty international souligne qu'en Inde 40 % des femmes sont ou ont été victimes de
violences physiques ou d'agressions sexuelles.


Nous ne donnons que les chiffres pour l'Inde mais c'est pareil dans beaucoup de pays d'Asie. Au Népal, les militantes pour les droits des femmes confient, toujours à Amnesty International, qu'en osant révéler la violence domestique, les meurtres liés à la dot et la violence sexuelle, elles s'exposent aux menaces et même à la mort. Dans de nombreux cas, elles sont rejetées par leur famille pour avoir milité en faveur des droits des femmes et protesté contre la discrimination dont les femmes font l'objet.trek-nagarkot.146                        Aucune fille dans les rues de Nagarkot village népalais en fête

Uma Singh, jeune journaliste
et militante, a été tuée à l'arme blanche par un gang d'hommes le 11 janvier 2008 pour avoir évoqué la question de la violence contre les femmes. D'autres pays comme la Thaïlande, le Laos... ne tuent pas les filles mais sous-payées et esclavagées la plupart d'entre elles se prostituent...
 
Revenons à l'Inde : pour résoudre le big problème de manque de femmes, les hommes commencent à chercher à l'étranger, Népal et Bangladesh principalement, bien que ces pays soient aussi en déséquilibre démographique mais l'argent tout relatif des uns permet d'acheter la pauvreté toute relative des autres. Les riches, ceux qui étudient à l'étranger, cherchent à se marier dans les pays occidentaux. C'est là où ça se complique car si les népalaises et bangladeshies ont une culture totalement compatible avec leur nouveau mari indien, que se passe-t-il dans un mariage mixte avec une occidentale ! Comment celle-ci peut vivre la confrontation à des fonctionnements aussi barbares.
La presse révèle des scandales de plus en plus fréquents au Royaume-uni qui a une forte population d'indiens et de pakistanais et une tradition de non-assimilation des immigrés. La communauté asiatique y impose en toute impunité : vexations, harcèlement, mise à pied pour des mariages intercastes ou des "fautes de comportements" sans parler des dits "crimes d'honneur"... En Angleterre cette année 2011 enfin, une première : un couple anglais d’origine indienne a osé déposer une plainte aux prud’hommes contre leur ancien employeur, d’origine indienne également, pour discrimination à la caste. L’année dernière, Vijay caste des "intouchables" a été licencié après 7 ans de bons et loyaux services. De son côté Amardeep, issue de la haute caste des "jats", surchargée de travail et payée bien moins que ses collègues, a fini par démissionner en janvier. En fait, les supérieurs hiérarchiques du couple, issus de hautes castes, considéraient leur mariage comme une mésalliance, ils les ont donc harcelés au travail.

Pour le moment, les indiens se contentent des pays voisins amis mais quand ces pays-là aussi se mettront à chercher des femmes ? Où s’arrêtera cette recherche ?
Cela va-t-il amener de nouvelles pratiques sociales comme la polyandrie, plusieurs hommes se mariant avec la même femme ?
ça m'étonnerait dans un pays où la virginité de la femme est
encore vue comme un bien familial.
Cela va-t-il entrainer un développement du tourisme sexuel, les indiens allant chercher ailleurs ce qu'ils ne trouvent pas chez eux ?
ça m'étonnerait dans un pays au niveau de vie et
au pouvoir d'achat assez bas.
Va-t-on assister à l'ouverture de maisons closes ?
ça m'étonnerait dans une culture aussi
bégueule.
Va-t-on voir une augmentation de la prédation sexuelle dans un pays où la femme est un objet ? Une augmentation du trafic de femmes ? Cela va-t-il entrainer une agressivité par rapport aux pays disposant de femmes ?
Combien de temps une société peut tenir à ce rythme-là ? Pour le moment la population n'a pas vraiment conscience du problème. Mais quand ils vont s'en rendre compte, comment ça va péter ?
Même le tourisme sexuel des femmes maintient l'esclavage de la femme. Il atténue la frustration sexuelle ambiante même si peu que ce soit et empêche la bombe d'éclater.


Ces info vous touchent, vous scandalisent, "partagez" ces textes...
Vous avez des compétences, mettez-les en oeuvre
Vous pouvez agir,
Vous avez des connaissances, faîtes-les intervenir
Contactez-nous
(à suivre dans "Naître dans une rose en Inde" part 3)

Partager cet article

Repost 0
Published by sylveno - dans sauver la planète
commenter cet article

commentaires

gestiondevie.over-blog.com 04/12/2011 13:46


Bonjour,


terrible cette discrimination à la naissance. Révoltant, et à la fois, très représentatif de ce que l'argent peut apporter comme malheur dans une société.


très bon dimanche


amitiés

jeannine cabrol 26/11/2011 19:43


En lisant ton reportage ,je ne peux m'empecher de penser à Vendena "la petite fée indienne"ce n'est pas possible que la vie de la femme que tu  décris soit la sienne dans quelques
années!!!J'ai envie de hurler:"Non, pas cela pour elle!!! "


 

Armide+Pistol 26/11/2011 01:28


Cinquante millions d'hommes restent célibataires ? ce n'est pas moi qui vais aller me dévouer !

Biche 25/11/2011 18:36


Il me revient en mémoire une scène qui s'est déroulée il y a 2 ou 3 ans dans un hôtel à Paris où nous prenions notre petit déjeuner à côté d'une famille indienne ou pakistanaise ou autre.


Il y avait le père, la belle mère je suppose et 2 ou 3 enfants. Et bien sûr la mère qui servait tout ce petit monde. Elle n'a jamais pu s'assoir la pauvre, complètement soumise et jamais
rebelle...


Et de mon côté, mon mari aux petits soins : et que je t'amène le café, les croissants, je te fais tes tartines ptite Biche ? Ben moi je dis oui !


Ca promet pour le choc des cultures !

sylveno 25/11/2011 19:20



eh oui ! on est heureusement sortis de la société patriarcale...



Biche 25/11/2011 18:25


La femme, une "denrée" rare.


Ce qui est rare est cher ! Justement, peut-être que les femmes auront plus de pouvoir et pourront choisir réellement leur compagnon(s) puisqu'elles auront l'embarras du choix. Pour être choisis,
les hommes devront sans doute s'améliorer (surtout si la femme ne les choisit pas en fonction de leur compte en banque !)?


Restons positifs ! Il y aura aussi moins d'enfants qui naîtront de ces unions puisque seules les femmes accouchent (la planète étant déjà parait-il trop peuplée...).


Le plus triste : ces hommes qui resteront seuls. Mais bon, en occident il y a de nombreuses femmes seules de tous ages. Un choc de culture en perspective effectivement !


Et votre genou?  Je vous envoie une petite pensée de guérison comme nous l'explique si bien Alice !

sylveno 25/11/2011 19:17



oui, restons optimistes, des choses bougent lentement mais ça commencent, on en parle ds le dernier article à paraître bientôt !