Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Nous

  • : L'Inde autrement
  • L'Inde autrement
  • : La vie au jour le jour en Inde, les voyages de connaissance de soi que nous proposons dans ce pays si différent de la France, toutes les réflexions qui nous viennent dans nos différentes expériences en comparaison avec ce que nous vivons en France.
  • Contact

Recherche

20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 00:06

Tout au long de l'année vivent, sur les trottoirs de Jaipur, les "gens qui travaillent avec le sable". Ils fabriquent toutes sortes de poteries : les verres à lassi, les jarres pour décanter l'eau, des représentations de dieux... Au moment de diwali il est de tradition de décorer son jardin avec des statuettes de musiciens, de dromadaires, d'ânes ou d'éléphants. Les indiens placent aussi un peu partout des lampes à huile.

Pour l'anniversaire de Ganesh quelques familles sont installées près du temple principal, le long de JLN road. Ils ont abandonné l'argile pour le plâtre. 12-09-19-ganesha-trottoirIls modèlent avec beaucoup de soin des représentations du dieu à tête d'éléphant dans du plâtre fixé sur une ossature de fibres de coco et de bois.12-09-19-ganesha-structure Les proportions, le drapé des vêtements, tous les détails sont fixés par la tradition et magnifiquement représentés. Je ne sais pas si on peut les appeler des artistes parce qu'ils n'inventent rien, ils reproduisent à l'infini les mêmes statues dans des tailles et des couleurs différentes. Ils ont appris les gestes dès leur plus jeune âge et ils exécutent de façon parfaite leur technique.

12-09-19-ganesha-artiste-en-herbe

12-09-19-ganesha-peinture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les hindouistes défilent pour acheter leur statuette. 12-09-19-ganesha-choix12-09-19-ganesha-prix12-09-19-ganesha-emballéLes prix varient en fonction de la taille : un ordre de prix 250 roupies (moins de 4 euros) la petite de 30 cm de hauteur comme celle emballée en rouge. Aujourd'hui dernier jour possible pour les achats, les prix sont donc en hausse m'a expliqué ce couple... Je n'ai pas réussi à évaluer la géante de plus de 2m de haut, le vendeur m'ayant donné le prix pour les blancs c'est-à-dire en ajoutant plusieurs zéros  ! 

12-09-19-ganesha-ricksha12-09-19-ganesha-scoot

 

 

 

 

 

VA 12-09-19-ganesha-voiture

 

 

 

 

 

 

 

 

Transportée à pied, en voiture, en scooter, en ricksha puis installée dans la maison la statue fera l'objet de dévotions avec rituels familiaux pour, à la fin du festival, être immergée dans un lac.

 

À Jaipur les endroits sont rares et le plan d'eau du Jal Mahal reçoit un nombre considérable de statues.

Ce qui autrefois respectait le retour de la terre à la terre est aujourd'hui dommageable pour les réserves d'eau car si le plâtre est un produit peu polluant, par contre  les peintures en Inde contiennent encore des métaux lourds...

Partager cet article

Repost 0
Published by sylveno - dans sauver la planète
commenter cet article

commentaires

Biche 21/01/2013 20:31


Heureuse de vous relire !


Cet article me fait penser à un documentaire vu récemment sur Public Sénat : Hazaribag, cuir toxique  (pollution au Bengladesh)... Pollution qui a tué tous les poissons là bas...