Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Nous

  • : L'Inde autrement
  • L'Inde autrement
  • : La vie au jour le jour en Inde, les voyages de connaissance de soi que nous proposons dans ce pays si différent de la France, toutes les réflexions qui nous viennent dans nos différentes expériences en comparaison avec ce que nous vivons en France.
  • Contact

Recherche

18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 13:47

Kovalam : plageCe minuscule village du Kérala était dans les années hippies un point de rendez-vous important avant le départ pour le Sri Lanka (Ceylan jusqu'en 1972). Les habitants ont su réagir et s'ouvrir entièrement au tourisme.Kovalam : plage Le bord de mer est une rangée d'hôtels et de restaurants servant essentiellement du poisson. Des centres ayurvédiques se sont ouverts un peu partout proposant médecine et massages. Même les tailleurs se sont mis au goût "western" et proposent de copier "same same" n'importe quel modèle. Et c'est vrai qu'ils sont aussi pro que notre tailleur de Delhi dans Paharganj ! Tous les tailleurs indiens savent recopier un modèle simple, très peu s'attaquent à un modèle complexe, je n'en connais qu'un à Delhi et un à Jaipur, ce qui est minime comparé aux milliers de tailleurs que ces villes abritent !
Dans ce petit village de Kovalam nous en avons trouvé 2. L'un de ceux-ci est même un phénomène dans le genre : il sait faire quelque chose d'impeccable à partir d'un simple dessin, ce qui, vue la différence de représentation graphique entre occidental et indien est proprement incroyable.
De même que pour les tailleurs, j'ai commencé des tests dans les centres de massage.Kovalam : centres ayurvédiques
Le premier : massage par une femme aux "mains mortes".
Explication pour ceux ou celles qui n'ont pas reçu souvent de massages ou qui croient qu'il suffit de connaître des gestes pour être un bon masseur :
point 1 :
le BA-ba du massage, un bon masseur doit avoir conscience qu'il touche quelqu'un, un corps vivant et un individu avec des émotions, des ressentis. Une masseur qui discute avec sa copine ou répond au téléphone ou sort fumer en milieu de séance peut créer un stress chez le massé plus intense que ce qu'il éprouvait avant la séance...
En point 2, je dirais : finir son geste. Quand on masse la jambe par exemple de haut en bas, ne pas s'arrêter à la cheville laissant le pied en "manque".
En point 3 : mettre une certaine pression. dans le toucher. Massage n'est pas caresses ou chatouilles...
Si ces 3 points ne sont pas respectés ça donne une sensation de "masseur aux mains mortes" extrêmement désagréable.
En point 4 : ne pas tirer vers le bas le visage ou ramener vers le centre le visage ou le ve
ntre. Ça donne une vraiment sale impression.

Dans les massages suivants, dans différents centres, je n'ai pas une seule fois trouvé les quatres points appliqués.

Je vais y renoncer quand Enoch semble avoir trouvé un maître en varma kalai.varma : fin-de-l'enquête Les jeunes du club nous font une petite démo :

varma-apprentissage : démo-écolevarma-apprentissage : école-démo












Le centre où le maître donne des soins propose aussi des massages.
Je décide d'essayer : je suis une femme donc on me confie à une masseuse et là c'est l'apothéose... de la bêtise: elle me fait carrément mal, très mal. Je demande de l'aide, on me répond qu'il arrive que le massage soit douloureux... oui ben ça va, je suis quand même masseuse aussi non ? Alors oui, ça arrive quand on tombe sur une zones bloquées ou engorgées mais là quand même non mais attends, elle me pince carrément. C'est pas calculé pour enlever des douleurs ça !
Elle continue néammoins. Bon peut-être que maintenant elle le sait et qu'elle va le faire autrement... mais non ! Bon, je la fais arrêter, j'ai tellement mal que j'en pleure...
Le lendemain mes bras sont recouverts de bleus. Je retourne au centre de soins pour le montrer au patron. Il a l'air très embêté et oblige la masseuse à s'excuser. Piètre compensation . Il me propose un massage gratuit par quelqu'un d'autre de plus compétent mais j'ai vraiment pas envie de tenter !

Quelques jours plus tard je rencontre une italienne sur la plage qui me dit venir à Kovalam depuis 10 ans car elle se fait soigner en ayurvéda. Son masseur s'appelle Gigi. Elle est tellement convaincante que je décide de tenter un dernier essai... Ouf, enfin... un vrai masseur. Une vraie technique.
Gigi me propose de rencontrer le médecin de son centre qui me prescrit des massages adaptés à ma problématique globale. Je peux lui poser plein de questions sur les plantes utilisées et me voilà lancée dans la partie ayurvéda qui bien sûr ne s'apprend pas en un jour. J'ai le temps car Enoch a réussi à négocier des séances individuelles 2 fois par jour avec le prof et de temps en temps du travail au kalari (l'arène où se déroule l'entraînement, on dirait en France le dojo ou le stade).
varma-apprentissage-1varma-apprentissage-2
















Ils utilisent le toit terrasse de la guest house, tôt le matin ou tard le soir.

varma-apprentissage-3varma-apprentissage-4















varma-apprentissage-5varma-apprentissage-shaolin

















Pendant qu'Enoch virevolte avec grâce (lol !), je m'aperçois vite qu'il me faudra des années pour assimiler l'ayurvéda, cette médecine traditionnelle indienne. Le massage n'y tient qu'une place minime. Il n'y a pas de gestes spécifiques de massage appris en relation avec la médecine car ce qui compte ce sont les effets des plantes et des huiles. Le new-âge a introduit la notion de massage ayurvédique comme massage relaxant alors que le massage et les soins ayurvédiques n’ont pas une vocation relaxante mais curative. Ils visent à rééquilibrer un terrain, à ôter des tensions, en faisant aborber par la peau des huiles et plantes curatives de première qualité… J'ai passé des séances dans des bains d'huile très chaudes ou recevant des applications de tampons bouillants sur certaines parties du corps, ce n'était pas un massage comme on l'entend ici.
En résumé pour moi ce type de soins que j'ai reçus tous les jours pendant tous nos séjours à Kovalam est intéressant mais pas plus efficace que le massage émotionnel. Je ne me vois pas le pratiquer en France car il est adapté au climat de l'Inde. Il faudrait des dizaines d'années d'études et des dizaines de spécialistes pour trouver les plantes adaptées au climat européen et même encore ça devrait changer en fonction de la saison. Les huiles utilisées sont faites avec des plantes fraîches et sont appliquées à une température très élevée. Pour avoir l'équivalent en France le local doit être surchauffé et masser dans ces conditions est très pénible. Et puis comment se procurer des plantes fraîches ? De plus et c'est le plus important, on ne peut pas pratiquer ce massage sans connaître la médecine associée. C'est extrêmement long, j'en ai eu un aperçu pendant les mois où nous avons séjourné à Kovalam. Ne voulant pas devenir médecin ayurvédique en France, je ne suis pas allée au bout de l'étude de cette médecine.
Intéressant de constater que "le massage ayurvédique" n'existe pas plus traditionnellement que le "massage tantrique" ! 2 noms et 2 techniques inventées par les new-âgeurs pour remplir
leur compte en banque et satisfaire leur ego ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Vacances en Inde 23/01/2013 16:26


Les massages en Inde sont vraiment devenus très marketing et même dans un endroit aussi traditionnel, il y a des " faux masseurs" qui pullulent un peu partout... dommage :/

sylveno 24/01/2013 23:25



eh oui...


Je vois que vs êtes un guide de voyage, peut-être seriez-vs intéressés par un partenariat avec Voyage-autrement...



dalma-dog 24/03/2012 17:01


 


Salut, bienvenue dans la communauté «  les amoureux de la nature »bonne journée, a+

sylveno 25/03/2012 10:27



j'irai visiter cette communauté, bonne journée aussi !