Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Nous

  • : L'Inde autrement
  • L'Inde autrement
  • : La vie au jour le jour en Inde, les voyages de connaissance de soi que nous proposons dans ce pays si différent de la France, toutes les réflexions qui nous viennent dans nos différentes expériences en comparaison avec ce que nous vivons en France.
  • Contact

Recherche

7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 11:01

Ce soir, on fête l'anniv' d'Enoch. J'ai décoré le salon avec des étoiles en papier géantes et des guirlandes de lumière. J'ai acheté des feux d'artifices qu'on allumera sur le roof top. Avant d'aller dans la rue des artificiers de pink city, je croyais que les pétards étaient presque tous les mêmes. Décembre est la pleine saison des mariages. Du toit on peut voir des dizaines de "crackers" tous les soirs. Mais ce n'est que rarement très recherché.

feux d'artiifices


Surprise, il y a autant de choix qu'en France mais les prix aussi sont surprenants : c'est cher ! Voilà pourquoi chaque mariage ne se termine pas comme un 14 juillet.
Les vendeurs proposent différentes formules en fonction du budget. Encore une fois je n'en reviens pas de ce qui est dépensé pour un
mariage !

 

 

 

 

 J'ai pris aussi des cerfs-volants c'est le moment, les boutiques "fleurissent" en prévision de la fête du vent mi-janvier... Ces mêmes boutiques se transforment au fil des mois, en février par exemple, elles se rempliront de sacs de poudre colorée pour holi, la fête des couleurs. Les cerfs-volants de simples losanges de papier coloré à 5 रू l'un, qu'on arrime à une bobine de ficelle, plus ou moins solide, plus ou moins longue.


pink-city : cerfs-volantsRien de très sophistiqué, pas de dirigeables ou de grandes formes ou matières très diverses comme j'ai pu voir sur les plages du Nord de la France. Par contre les mini-lumières qu'on peut accrocher dessus ça c'est original, reste à trouver comment les accrocher sans déséquilibrer l'ensemble...

Le soir venu, nous attendons qu'Enoch revienne de la boxe. Nous avons du vin indien. On a invité aussi Antoine et son copain venus d'Allemagne qui passent quelques jours avec Zoé.

 

Après le repas, nous décidons qu'il est l'heure idéale pour les feux d'artifices. Nous montons sur le toit et j'(Enoch) installe les cartouches sur la plate-forme du réservoir. Dans le noir, c'est pas évident de trouver la mèche pour la déplier.

Je mets le briquet sous la première mèche qui commence à brûler et présente la flamme sous la deuxième mais j'ai un peu la frousse en entendant la "psshhhttt" à côté et ne laisse pas le briquet assez longtemps pour que la deuxième mèche s'allume avant de me reculer. Nous avons quand même deux cartouches en même temps qui se déclenchent. L'effet est pas mal réussi. C'est trop facile avec ces trucs "ready to used". Dès que les fusées s'arrêtent, je me précipite pour en allumer d'autres. Je rate encore mon coup pour en allumer deux d'un coup. Pour rigoler, on fait les commentaires idiots genre "Ho la belle verte".

Partager cet article

Repost 0
Published by sylveno - dans au jour le jour
commenter cet article

commentaires