Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

C'est Nous

  • : L'Inde autrement
  • L'Inde autrement
  • : La vie au jour le jour en Inde, les voyages de connaissance de soi que nous proposons dans ce pays si différent de la France, toutes les réflexions qui nous viennent dans nos différentes expériences en comparaison avec ce que nous vivons en France.
  • Contact

Recherche

28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 23:13

Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.

Allez, la visite commence.

Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.
Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.

Nous avons acheté le hameau pratiquement en ruines en 1995. Ce fut le coup de foudre ! 20 ans après, nous vous présentons ce que nous en avons fait avec peu de moyens financiers mais beaucoup d'ingéniosité et de bras... Chaque partie porte le nom d'une couleur.

Published by - dans album
commenter cet article
15 octobre 2013 2 15 /10 /octobre /2013 18:55

Les soirs d'été les paons s'installent pour la nuit.
La première femelle dont les bébés sont nés se perche sur la passerelle, ses bébés se blotissent sous elle. 
nos animaux : coucher de paons en été

Les femelles jeunes ou non fécondées cette année les rejoignent avec un jeune mâle adulte et les ado.nos animaux : coucher-de-paons-pleine-lune (juillet 13)

D'autres femelles sont en train de couver dans les herbes bien cachées.

La garde de nuit des mâles s'organise...
(pas sur un mur de glace, fans de GoT) :
ils se postent aux quatre coins de leur territoire.
nos animaux : coucher-de-paons

Peter et un de ses fils sur la poutre de l'appenti derrière la bergerie.nos animaux : coucher-de-paons

 

Un mâle au bout du mur de la terrasse.nos animaux : coucher de paons en été

 




2 autres
dans les arbres jumeaux
à l'entrée du hameau.



Un au-dessus de l'atelier
(trop difficile à photographier).



Blanc l'alpha passe en revue le coucher de tous et rejoint la cîme de l'atrium le dernier. Au moindre bruit bizarre, un mâle lance son fameux "léon" et les autres lui répondent. Depuis qu'ils sont une bande importante, ils n'ont plus jamais été attaqués par un renard.

Couchers de paons au hameau (août 2013)
Published by sylveno - dans nos animaux
commenter cet article
3 octobre 2013 4 03 /10 /octobre /2013 16:26

ganesha festival dernier jourEn Inde ce qui vous saisit d'abord c'est le bruit...                                                       Ganpati bappa morya !
                         Mangal mûrti morya !

           (Père Ganpati, reviens-nous ! Toi qui portes chance, reviens-nous !)


Nous sommes à Pune dans le Maharashtra, là où les célébrations liées à Ganesha sont les plus remarquables, on va pas rater ça même si on est venu essentiellement pour méditer au centre d'Osho !

La plus importante cérémonie se déroule à quelques km du centre ville mais la circulation est bloquée et la marche dans la foule en délire j'ai déjà donnée et je crains...
Notre rickshavala nous sauve (eh oui pour une fois merci rickshavala !) : d'autres endroits de la rivière Mula-Mutha accueillent les adorateurs du "Babar rouge" et on peut s'y risquer à pied.
D'un pont nous découvrons émerveillées ce qu'on pensait ne pas pouvoir approcher : un rituel de fin de célébration de Ganesh le dieu à tête d'éléphant.ganesha festival dernier jour

Enfin on est contentes parce qu'on va voir ce qu'on voulait, mais de loin, ce n'est pas vraiment merveilleux... La rivière est crade comme partout en Inde. Depuis des heures des milliers de dévots balancent leurs fraindises avec les assiettes en carton bien sûr qui se rajoutent à tous les déchets d'égouts arrivant déjà dans l'eau...
Allez on y va, on va pas se laisser arrêter par des ordures, comparé au site funéraire de Kathmandu c'est clean !

 
             Ganpati bappa morya ! 
Ganpati bappa morya !
                 
Ganpati bappa morya !

Les chants sont de plus en plus forts. Mais contrairement à laz kumba nela ou à l'intérieur du temple de kamiLes chants sont de plus en plus forts. Mais contrairement à la kumba mala ou à l'intérieur du temple de Kali, ici l'ambiance est joyeuse, pleine de dévotion et non agressive. Ouf ! On nous offre plus de sucreries qu'on nous envoie de poudre rouge.ganesha festival dernier jour

Bain de foule seulement pour nous... dans l'eau je ne me risquerais pas. D'ailleurs la plupart des hindus non plus. ganesha festival dernier jour
C'est soit le fils aîné qui s'y colle s'il n'est pas trop jeune, soit le plus souvent un délégué qu'on paie de 50 à 500 roupies pour nager un peu au large et immerger la ou les statuesganesha festival dernier jour
ou un batelier qui se charge de la noyade. 
Le Ganesh ci-dessous a une monture (la souris) particulièrement amusante...ganesha festival dernier jourganesha festival dernier jourImmersion parfois difficile car les statues sont creuses !ganesha festival dernier jour
ganesha festival dernier jour
De la rive les familles suivent LEUR Ganesh des yeux, anxieuses ou surexcitées, elles lui adressent un signe de la main avant de le voir rejoindre la nature.
ganesha festival dernier jour





Enfin vous m'avez comprise c'est l'objectif mais pour rejoindre la nature il faudra un certain temps, l'argile d'antan a cédé la place au plâtre et aux peintures toxiques... Mais ça vous le savez déjà si vous nous avez suivies sur les trottoirs de Jaipur en septembre dernier chez "les gens qui travaillent avec le sable".

 

 

ganesha festival dernier jour

 

Pour en savoir plus :
 

La fête dure environ 10 jours. Les familles achètent des statues sur les trottoirs de la ville. Elles les ramènent chez elles. Tous les jours des rituels et offrandes sont faits devant le Ganesha de plâtre pour recevoir sa protection,
la connaissance, la sagesse... enfin tout ce que symbolise ce fils de Shiva et Parvati.

Ces statues s'appellent des mûrti, ce ne sont pas des idoles. Elles servent de support et ensuite on les jette pour les rendre à la terre. L'idée est que l'esprit humain est agité en permanence, ce qui n'est pas faux je vous l'accorde mais ça peut aussi se guérir par un intensif de méditation ! Comme dirait Alice, "j'dis ça j'dis rien !". Bref, les hindus eux donnent une forme aux différents dieux par des mûrti. En se concentrant sur ces mûrti l'esprit se calme et peut saisir l'Un véritable de Dieu, principe divin informe.

Mais non, relisez bien c'est pas compliqué et c'est futé.

Mais je ne crois pas que tous les indiens voient en leur statuette ce symbole, beaucoup l'adorent comme une idole et suivent des traditions dont l'explication se perd dans leur tête comme dans la nuit des temps... 

 

Published by sylveno - dans spiritualité
commenter cet article
19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 00:15

 

Voilà mon premier essai de video sur Vegas.
Le paon fait la roue tout le monde le sait.
Mais
que cette roue se regarde de face ET de dos
qu'elle fait partie d'une parade de séduction ou d'intimidation
qu'elle est composée de plus de 100 plumes de traîne
qui tombent tous les ans début août pour repousser et atteindre leur max au printemps suivant
qu'il y a d'autres plumes qui entrent en jeu notamment celles des ailes
qu'un duvet épais et soyeux entoure le croupion sous la queue...
le saviez-vs, le saviez- vous ? !

Ne vous méprenez pas sur l'indifférence de la femelle,
elle fait toujours semblant de regarder ailleurs
"Moi ! intéressée par le sexe ? allons, allons !"
Le "cochage" se fait discrètement et rapidement pour ne pas choquer la prude...
Mais il se fait puisque 30 jours plus tard les paonneaux naissent !
Cet article complète la leçon de choses sur les plumes
"ah si leur ramage se rapportait à leur plumage"
Published by sylveno - dans nos animaux
commenter cet article
3 août 2013 6 03 /08 /août /2013 11:03

  "Juillet passé, Paons déplumés"

est le dicton du moment ! Des centaines de plumes jonchent le hameau. La ramassite-plumesque-aigue m'atteint comme tous les ans !

gîte maison orange 2012 : le dortoir

 

nos animaux 13 08 plumes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet article fait partie de : "Je reste instit dans l'âme et j'aime faire découvrir des trucs aux autres"... Je n'ai pas trouvé cette catégorie ni cette communauté sur overblog !

 


Donc pour parfaire votre connaissances sur les paons : leçon de choses


                                         Les plumes des mâles
La queue

La partie la plus impressionnante est la traîne, faite de plumes érectiles qui donnent la roue de 3 m de diamètre.

nos animaux 13 07 plumes

Les occelles au centre sont les plus classiques. Les indiens en font des éventails vendus dans la rue. Elles ont des tailles différentes ce qui donne plein d'occelles réparties dans tout le "cercle" de la queue.

 

nos animaux 13 07 plumes

 

 

 












Même chose pour Blanc...nos animaux 10 deux mâles adultes seulement...

nos animaux 13 07 plumes

 











Les plus longues : les circonférences. Elles se terminent par une sorte de V. Les plus longues atteignent 1m50.nos animaux 13 08 plumes
nos animaux 13 07 plumes















Les franges
plumes de bord
nos animaux 13 07 plumes, avec ou sans ocelle.












Sur la photo de droite vous pouvez voir les différences de taille, la plus longue mesurant 1m50.


Je vous rajoute des photos de plumage porté :
au premier plan Blanc franges, plumes de bords bien visibles tombant en rideau, plumes de circonférence réunies pour finir la traîne de queue,
en arrière plan Peter occelles bien visibles, plumes de circonférence suivant les ondulations harmonieuses de la queue quand le paon marche.
nos animaux 13 07 plumes

Peter porte en plus des plumes en écailles grises sur les ailes et les grandes marrons qui sont les premiers signes sexuels qui permettent de différencier les bébés mâles des femelles.

nos animaux 13 08 plumes 

 

Mais les plumes de traîne ne sont pas les seules à être érectiles 

Les plumes du centre de la queue, les Bagnan
elles sont marron foncé chez les paons bleus, blanches pour les blancs.
Ces plumes forment une "feuille de bagnan" (sorte de coeur à l'envers, feuille de l'arbre sous lequel Buddha connu l'éveil) quand le paon présente l'arrière de sa roue.

 

nos animaux 13 07 plumes 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Le duvet blanc pour Blanc et gris pour les paons bleus se retrouve sous la queue, sur le croupion, au-dessus du "sexe".

 

La parade autour des femelles présente autant le devant que l'arrière du paon mâle, les ailes bougent et les plumes "font du bruit". Je prépare une video qui vous le fera comprendre mieux que les photos. Mais il me faut un temps pour investir le logiciel et présenter ce que je veux !

 

nos animaux 13 08 plumesCe bleu qui a perdu les plumes de traîne nous montre bien :
les plumes grises de queue les Bagnan, elles touchent le sol
au-dessus des plumes occelles courtes
les plumes noir et blanc des ailes, les écailles
les plumes noires des ailes et les marron

Je me suis permise de donner des noms aux plumes si un scientifique l'a fait avant moi qu'on me le dise, je n'ai pas trouvé sur Wiki !

 

Les ailes nos animaux 13 08 plumes

 

en haut plume formant les écailles
e
n bas 2 marron

 

Photo de droite, ces même plumes portées par un mâle de 4 ans,nos animaux 13 07 plumes

entre les 2 quelques plumes noires

Les photos de plumes sont particulièrement difficiles car leur couleur change à la lumière.

Il nous reste à observer les plumes du corps, dans un prochain article si celui-là vous a plu !

Published by sylveno - dans nos animaux
commenter cet article
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 11:59

 

2010 pink city Depuis 2ans je me demandais ce que les touristes pouvaient encore trouver à notre vieille cité historique... City Palace, Hawa mahal, ok, mais les bazars n'étaient plus ce qu'ils étaient...2008 Pink cityLa couleur des crépis et les crépis eux-mêmes disparaissaient sous l'effet des pluies et du soleil.  2010 pink cityEn 2012  j'ai commencé à voir quelques échaffaudages. Je pensais que quelques riches propriétaires repeignaient.2012 Pink city Et puis non... C'est une réalisation au niveau de toute la City, le haut des bazars a d'abord été ravalé 2012 Pink city réfectionset cette année la partie centrale est presque finie,2013 Pink city réfections dans certaines rues les devantures aussi2013 05 Pink city réfectionsHeureusement ils restaurent comme c'était quand le maharajah a fait construire la Cité. Les enseignes sont en alphasyllabaire devanāgarī, nom des signes servant pour le hindi écrit, ça se lit de gauche à droite. 2013 06 Pink city réfections Contrairement à la croyance occidentale le hindi n'est pas la seule langue en Inde même si le gouvernement a essayé de l'imposer au moment de l'indépendance et encore maintenant même si une plus grande place est faite aux autres langues. Jaipur étant dans le Nord de l'Inde, on y parle le plus souvent hindi mais dans les quartiers musulmans les enseignes peuvent aussi être en alphabet arabe puisqu'on y parle la cousine de l'hindi, l'ourdou. Si vous êtes en campagne au Rajasthan là tous parlent Marwari ! Pas que je veuille faire un cours sur les langues mais juste insister sur comment c'est difficile d'unifier un aussi vaste pays... alors quand je vois que la loi sur maintenir un certain patrimoine collectif est respectée ici, je suis surprise mais contente ! 

 Le travail est vraiment titanesque ! Le résultat donne bien2013 Pink city réfections

Je ne sais pas s'ils s'attaqueront aux rues secondaires... Souvent les touristes se cantonnent aux monuments cités dans les guides et à un ou deux bazars importants mais il y a des centaines de petites rues toutes imbriquées les unes dans les autres. Comme en France au Moyen-âge les artisans se regroupent d'abord par quartiers comme par exemple Johary bazar avec ses centaines de joailliers puis par rue comme Khajjane walon ka rasta, rue des tailleurs de marbre...

Je vous les ferai découvrir dans un prochain article.

Published by sylveno - dans voyage
commenter cet article
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 13:36

Bonjour c'est Peter, si vous ne vous souvenez pas de moi lisez les articles précédents sur ma bande.

Il m'est arrivé un sale tour fin mars.

Je monte assez souvent jusqu'à l'étable du voisin. Ma mère Ficelle y a séjourné plusieurs mois et en la suivant j'ai découvert les granulés des veaux ! Bref, mon chapardage a failli me coûter la vie...

Ma queue est très longue à cette époque de l'année et même si j'y suis habitué et que je peux tourner élégamment sans l'abimer, là je n'ai rien vu venir ! J'étais sur le bord du chemin qui mène "aux vaches" et comme c'est MON espace que J'AI conquis, je ne cède le passage que si vraiment c'est nécessaire. Or une voiture, ne m'ayant probablement pas identifié comme l'alpha de la horde, rien d'étonnant à la vitesse où ça bouge ces bêtes là ils ont le temps de rien voir, une voiture donc a roulé sur mes plumes de queue. Me sentant tiré en arrière j'ai tenté un envol ! Horreur ! La moitié de ma queue s'est arrachée... J'ai poussé un hurlement, je saignais... Et puis la nuit s'est bien passée... la douleur a disparu. J'ai survécu.nos animaux 13 05 hiérarchieLes patrons se sont inquiétés quand ils ont vu les plumes sur le chemin et cherché le paon sans queue ou pire, le cadavre ! Avec la pluie incessante, nous avions tous les plumes mouillées. Difficile de savoir. Ils m'ont finalement reconnu. Ils me connaissent à mes habitudes, je suis quand même le mâle le plus âgé de la bande...

Ils pensaient que la perte d'une bonne partie de ma queue allait me faire descendre dans la hiérarchie et que les femelles se tourneraient vers d'autres plumages plus avenants. Mais ça ne marche pas comme ça chez nous, on est le chef et on le reste. Il faut c'est sûr défendre son territoire tous les jours face aux jeunots mais queue abîmée ou pas je domine toujours. nos animaux 13 05 hiérarchieUn jeune de 4 ans se pointe, je ne l'attaque pas, juste de l'intimidation, ma prestance est dans ce que je dégage et non dans le nombre de mes plumes comme vous pourriez le penser. Je sais que vous dites "fier comme un paon" pour dire vaniteux, celui qui s'y croit juste parce qu'il a un beau plumage mais pas grand chose d'autre. Vous pouvez constater que ça ne trompe pas les autres paons. Ma puissance intérieure les convaint de suite de filer doux !nos animaux 13 05 hiérarchieEt il repart sans rien tenter. Pas la queue entre les jambes parce qu'on sait pas faire, mais la tête basse.nos animaux 13 05 hiérarchieIl essaie bien de me dominer matériellement en se perchant sur la salle de traite, mais, si c'est un bon endroit pour la parade, il est nul pour cocher, pas assez de place pour courir vers la belle alors, pavane-toi là-haut si tu veux et restes-y !
nos animaux 13 05 hiérarchie

Mon endroit a toujours été la terrasse de la bergerie, quand nous n'étions que Blanc et moi, je lui laissais tout le reste du hameau. Avec l'arrivée des enfants-adultes on a cédé de la place volontiers, moi la moitié sud de ma terrasse.
Joli non quand on est à plusieurs ? !nos animaux 13 05 paonsBlanc a gardé la rue
et la terrasse ouest, nos animaux 12 paonsil a même essayé l'appentis du jasse.nos animaux 12 paonsHeureusement que l'an dernier quelques mâles sont partis faire leur vie ailleurs, les endroits bien plats et sans herbe haute auraient commencé à manquer. De temps en temps l'herbe est tondue sur quelques mètres carrés exprès pour nous. Ma terrasse reste un endroit convoité car, de façon naturelle, jamais l'herbe ne l'envahit et elle est super bien placée juste à côté du perchoir de nuit et de l'abri-bergerie en cas de pluie.

 

(autre article dévoilant les aventures de  Peter Paon au hameau)

Published by sylveno - dans nos animaux
commenter cet article
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 19:52

Channamassala vit dans son monde, une bulle où parfois il vous fait rentrer, surtout quand il a besoin de vous. Il est né en Inde et se comporte en indien.


D'ailleurs il me l'a réexpliqué dès mon arrivée pour que les choses soient claires :
Ma famille c'est Nisha.
Si je m'ennuie : je miaule jusqu'à ce que Nisha vienne jouer avec moi.
Nisha mange : je me précipite pour prendre ses croquettes Nisha, bonne pâte, change de gamelle.

Les êtres annexes c'est vous les patrons :
Nisha peut être sur Zoé mais je dois être caressé aussi, au même moment.
Madan doit d'abord se consacrer à me parler et me caresser avant de lire le journal.13 Channamassala et le journal13 Channamassala et Madan
Toi la patronne des vacances tu ne dois pas t'asseoir à l'ordi si je suis réveillé, je déboule et me vautre sur le bureau pour te l'expliquer aussi souvent qu'il faudra. 13 05 Channamassala et mon bureauT'as essayé d'aménager quelque chose qui permettra de travailler tout en caressant ! Hors de question ! c'est l'heure des caresses, pouf sur le clavier et puis un petit peu aussi sur les papiers, je les griffe, les chiffonne et puis je les envoie par terre... là on est bien, là il y a la place !


On t'aime quand même "sale bête" ! Et mes papiers, je les trie sur mon lit...13 05 Channamassala et mon bureau

Published by sylveno - dans nos animaux
commenter cet article
23 mars 2013 6 23 /03 /mars /2013 00:24

12-09-indouisme-pigeons.008Un peu partout le long des routes, en Inde comme au Népal, des vendeurs de graines de blé...
Selon l'hindouisme :
bon karma tu reviens sur terre en humain, mauvais karma te voilà animal.
Le pigeon pourrait être un ancêtre qui a mal tourné !
VA 12 09 indouisme-pigeonsAutres possibilités :
La déesse de l'amour et de la luxure est souvent accompagnée d'un pigeon.
Nourrir les pigeons est un acte de charité point barre !
Pigeons nourris, chance pour toi aujourd'hui !

Bref hindous en voiture, scooter, camion, à pied... tous s'arrêtent.VA 12 09 indouisme-pigeonsCertains jours sont plus favorables que d'autres pour les bienfaits des cieux. C'est l'horoscope qui le dit, comme les jours où il faut donner aux mendiants.
Les autres jours le gamin pourra faire autant de pirouettes qu'il veut il n'aura même pas un regard. Il ne lui restera que les rickshas de touristes blancs non au fait des jours maudits où l'hindouisme autorise à laisser crever de faim.


J'ai pris ces photos le jour de Ganesha birthday donc les achats sont incessants.VA 12 09 indouisme-pigeonsS'il reste du blé, la nuit les rats viendront finir. Le rat aussi est sacré rappelez-vous le temple à côté de Bikaner. Prolifération du Rat volant ou du Rat courant, même fléau...

 

Morale de l'histoire :
Les croyances anodines en apparence amènent à des déséquilibres écologiques.


Peut-être trouverez-vous une morale encore plus profonde à l'action maléfique des croyances (religieuses ou autres) !

Published by sylveno - dans spiritualité
commenter cet article
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 11:21

Lettre pour le patron parti au pays d'où mes ancêtres sont originaires

D'abord rappelle-toi ma beauté, photo non photoshopée de moi au crépuscule13 02 17 au-crépusculeTu reconnais l'endroit j'espère...

Depuis ton départ il y a eu beaucoup de neige. Certains jours tout fondait pour retomber et tenir la nuit suivante.13 01 18 Guam-et-la-neige

Pour ma gardienne c'était des économies de litière car les besoins dans la neige c'est génial pas nécessaire de gratter fort ! Je rentrais toutes les demi-heures parce que mes pelottes étaient à réchauffer et je ressortais dès que ça allait mieux.13 01 18 sous-la-chaise

Enfin pas toute la journée, je suis quand même un chat donc je dors beaucoup. J'ai essayé pas mal d'endroits cool : sous le matelas de massage enfoui dans les couettes et les draps, sur une chaise de la cuisine près du poële

13 01 dodo-confort-cuisine13 01 dodo-caché

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   13 01 dodo-au-chaud

 

dans un style plus léopard                       

la mezzanine en construction est super pour la chaleur, je pourrais presque concourir pour le top des positions relaxantes bizarres. 

 

   13 01 dodo-confort       

 

 

 Mon préféré restant quand même le fauteuil de l'atrium

 

 

13 01 toiletteDans la journée

13 02 dépoussiérage-des-meubles

 

 

Là on dépoussière des meubles en bois. Parait que la brosse c'est mieux que mes griffes...


Je vais aussi à la chasse aux souris (dans le grenier du gite en ce moment).



Je chasse le paon aux alentours des bâtiments13 02 16 capté13 02 16 fin-de-la-chasseDe notre jasse je regarde la rentrée des paons dans le poulailler, je ne suis pas autorisé à rester dehors il parait que ça les stresse !

Au crépuscule je retourne faire un tour avec la gardienne qui m'encourage à grimper aux arbres, j'adore. Mes poils de queue se hérissent, on dirait que j'ai une queue de renard !

 

13 02 queue13 02 queue-hérissée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand on rentre je veux des bisous-des calins serrés-des caresses. Si elle croit qu'elle peut tranquillement s'installer avec son agenda ou ses sudoku...
Un : le
regard qui tue
Deux : imperturbable je ne bouge pas


13 01 sudoku13 01 carnet











Avec Charabia c'est pas gagné... on se partage la maison, il est dedans quand je suis dehors.

Par contre je commence à jouer avec Isis, elle je sais pas si elle joue mais bon... Je lui renifle le nez ou la queue sans peur et elle me laisse faire.

Published by sylveno - dans nos animaux
commenter cet article